En écoutant la pochette ...

GiraudAnim.gif (54844 octets)Giraud _________Pour
en savoir plus ...


On pourrait distinguer deux formes importantes de "connivences" entre la musique et la BD. Tout d'abord l'adaptation : généralement radiophoniques (années 50 à 70) elles sont réalisées à partir d'albums : Tintin, Blake et Mortimer, ..un des éditeurs les plus connus étant Festival avec sa collection "le Disque d'Aventure".

Jacobs1.jpg (20572 octets) Hergé7.jpg (15767 octets)


Vient ensuite l'illustration proprement dite largement utilisée à partir des années 70 avec l'émergeance de groupes rocks dont certains membres sont d'éminents dessinateurs : Margerin, Kent, Denis Sire, JC Denis, ...

Sire1.jpg (15750 octets) Vuillemin1.jpg (22759 octets)


Le rapport rock/BD ne fait que s'intensifier au cours des années 70-80. Le rock s'en donne à coeur joie et les dessinateurs aussi : ils sont tous les deux à la mode et de nombreux magazines comme Métal Hurlant ou un éditeur comme Les Humanoïdes Associés seront des relais et des supports efficaces.
Le jazz a aussi inspiré la BD, peut-être de façon moindre mais les créations ont été remarquées ; on se souvient de la Note Bleue de Barney Willem illustrée par Loustal mais on peut citer bien sûr Robert Crumb qui a illustré bon nombre de diques de groupes de "Brass" américains. N'oublions pas non plus Guido Crépax, Claeys, Ferrandez, Ted Benoit, Ever Meulen, ...

Crumb2.jpg (17086 octets) BenRadis3.jpg (14851 octets)


On le voit, l'univers de la "Covers 'BD" est important. L'association musique et BD a permis la réalisation de pochettes magnifiques avec pour chacun des dessinateurs, un trait mettant en valeur, tel ou tel aspect du disque illustré.
Les images que la musique fait naïtre, ont été admirablement retranscrites par ces dessinateurs sans cesse à la recherche de nouveaux supports graphiques, ce qui a pour effet un irrésistible attrait pour un disque venant du mariage quasi magique de l'image et du son.